Dossier Mensuel

Dossiers d'actualité européenne

 

>>>
Février 2014

 

Dans la perspective du Conseil européen des 20-21 mars 2014 et du renouvellement du Parlement et de la Commission de l’UE, les membres du Cercle de l’Industrie appellent l’UE à changer de cap en plaçant les forces productives au centre de son action. Il faut une politique de soutien à la compétitivité industrielle de l’Europe, qui redresse l’attractivité de ce territoire pour investir, innover et embaucher. Cela implique de faire de la compétitivité une priorité de l’ensemble des politiques européennes. A cette fin, le Cercle de l’Industrie a élaboré dix propositions, articulées autour de deux axes d’action:

 

  • intégrer la compétitivité industrielle en amont du processus décisionnel de l’UE;

 

  • mobiliser l’ensemble des politiques de l’UE pour soutenir la compétitivité industrielle en Europe.

 

Des engagements forts et concrets doivent être pris en ce sens. Le Conseil européen de mars 2014, qui sera notamment dédié à la compétitivité industrielle, est une opportunité que les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE doivent impérativement saisir.

 

Le Cercle de l’Industrie invite également les partis politiques français à promouvoir ces propositions au sein de leur formation européenne, afin qu’elles soient intégrées aux programmes de campagne dans le cadre du renouvellement institutionnel européen de 2014.

 

1. Adopter un objectif chiffré contraignant de redressement industriel de l’Europe.

 

2. Garantir une législation européenne qui conforte et stimule l’activité industrielle.

 

3. Intégrer le soutien à la compétitivité industrielle à l’ensemble des politiques de l’UE de manière coordonnée. 

 

4. Renforcer l’information, la consultation et l’implication des entreprises industrielles dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques qui les impactent.

 

5. Reconnaitre enfin la compétitivité industrielle et la sécurité d’approvisionnement énergétique comme des priorités de la politique énergétique et climatique de l’UE, au même titre que le développement durable.

 

6. Réorienter significativement la politique de la concurrence vers une approche plus pragmatique, plus favorable aux producteurs, et plus consciente des réalités concurrentielles internationales. 

 

7. Muscler la politique commerciale et le soutien aux exportations industrielles.

 

8. Déployer le marché intérieur dans tous les domaines impactant directement la compétitivité des entreprises.

 

9. Garantir aux entreprises industrielles un accès compétitif au financement de moyen à long terme en Europe.

 

10. Déployer une véritable politique industrielle sectorielle en synergie avec les actions menées au niveau national.

 

La lettre ouverte du Cercle de l'Industrie est consultable ici (en français) et (en anglais)

 


 

Actualités du Cercle

Le Cercle reçoit Pierre Moscovici, Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l'Union douanière

>>>

Publications

Position sur le projet de Cour d'Investissement Multilatérale

 

>>>